Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Blogue Informatif

Blogue Informatif

Des livres, des produits, des articles et DVD sur la conscience, la santé. Books-Products-DVD's-Articles and Websites for Health & Consciousness Comment faire de l'argent avec l'Internet... How to succeed online.

La science de la compassion.

LA SCIENCE DE LA COMPASSION

 

Suivant notre définition d'une science, si vous faites ces choses, alors il se produira telle ou telle chose. Il est clair que les Anciens nous ont laissé une voie. Aujourd'hui, leur voie peut être considérée comme une science choisie pour nous faire traverser avec grâce le Passage des époques. Marcher entre les mondes, c'est ma façon de vous présenter cette science, la science de la compassion. Comme c'est notre moyen de désigner un état d'être parfois nébuleux. La compassion, c'est à la fois le sentiment, la pensée et l'émotion en vous qui permettent au circuit de cristal liquide de 1,17 volt, présent dans chaque cellule, de se mettre en phase avec l'oscillateur de cristal liquide à sept couches logé dans votre poitrine et que nous appelons « le cœur ». La compassion, le résultat de la pensée, du sentiment et de l'émotion cohérents, est le programme que vous encodez et qui détermine la vie de votre corps en donnant une réponse à la référence du pouls de la terre.

 

Plus qu'un simple sentiment, la compassion est la fusion du sentiment avec l'émotion et la pensée dirigée qui se manifeste dans votre corps.

 

Offert à vous dans le contexte du langage du XXe siècle, de l'expérience et des relations, Marcher entre les mondes ravive une sagesse ancienne qui vit en vous. La compassion est le coeur même de votre nature. La science est offerte en tant que programme de langage et de compréhension, de la manière suivante :

 

SI

vous laissez la vie vous montrer de nouvelles façons

de vous connaître vous-même

ET SI

vous réconciliez en vous-même ce que la vie vous a montré,

ALORS

vous devenez compassion.

 

C'est au sein même de la réconciliation, de la confrontation avec ce que vous avez invité dans votre vie, que vous devenez compassion. Apparemment simple, la compréhension des mystères de la vie est, depuis des siècles, le sujet de controverses et de débats. Jusqu'à quelles extrémités vous êtes-vous permis d'aller pour connaître le plus sombre et le plus clair ?

 

Les Anciens vous disent nettement deux choses :

 

• Que les événements de votre vie vous rendent service en vous procurant l'occasion d'éprouver des sentiments et des émotions à travers une large gamme d'expériences : tout le « bien » et tout le «mal».

 

• De plus, il y a un pattern dans l'ordre de reconnaissance des expériences: celles-ci ont en effet une séquence et une progression.

 

* Les clés de la compassion reposent donc sur votre capacité à accueillir toute expérience dans le contexte du Un sans jugement. Vivre uniquement dans la « lumière », en évitant, en ignorant, en sabotant et en jugeant tout ce qui n'est pas la lumière, c'est desservir l'objectif même de votre vie dans un monde de polarité ! Il est facile de vivre dans la lumière, si la lumière est tout. Mais vous êtes venu dans un monde où la lumière se trouve en union avec son contraire.

 

 

Peut-être êtes-vous tombé dans le vieux piège de l'illusion :

 

• si vous trouvez qu'un aspect de la polarité est meilleur qu'un autre !

 

• si vous croyez qu'un aspect de notre monde de polarité concerne autre chose que le créateur !

 

J'entends souvent parler d'individus qui se considèrent eux-mêmes comme des guerriers spirituels livrant la bataille de la lumière et de l'ombre, traçant les lignes spirituelles de la guerre. Cette approche est une voie. Chaque voie porte ses conséquences. Le jugement, qui est la marque distinctive de la polarité, est inhérent à la perspective des lignes de combat.

 

Il ne peut y avoir de combat sans jugement. Dans un monde où nous sommes arrivés à faire l'expérience de nous-mêmes et à nous connaître de toutes les façons possibles, comment peut-il y avoir un « bien » et un « mal » dans l'expérience même ? C'est l'attribution du bien, du mal, du clair et de l'obscur qui fait imploser l'unité en polarité. Est-il possible que l'obscurité soit un puissant catalyseur dans nos vies, semblable aux virus dont nous parlions plus haut, nous catapultant au-delà de la polarité dans une technologie encore plus grande, née de la compassion ? En guérissant notre sentiment de séparation, Marcher entre les mondes est la voie de la compassion. À maintes reprises, les Esséniens nous ont demandé avec insistance de nous rappeler le message le plus sacré,

 

«et ce message n'était destiné qu'à l'oreille de l'homme, celui qui marche entre les mondes de la terre et du ciel. »

- D'APRÈS L'ÉVANGILE ESSÉNIEN DE LA PAIX

 

Trop souvent, dans le passé, les discussions sur le Passage des époques se sont concentrées sur la période précédant, et incluant, le jour du passage. Il est fort possible que vous et moi soyons de la dernière génération à atteindre la maturité avant le Passage des époques. Je vous invite à en envisager les implications. Si tel est le cas, alors vous et moi serons aussi la première génération à nous réveiller de l'autre côté du passage, dans un monde qui aura complété la purification proclamée dans les traditions indigènes et anciennes. Lorsqu'on a fait table rase de la mémoire et de la conscience, que deviennent les fondements de notre mémoire future ? L'état d'être que vous et moi sommes en train d'atteindre, à présent, à cette époque-ci, devient la graine à partir de laquelle nous nous connaîtrons, tout comme ceux qui nous suivront.

 

Voulons-nous suffisamment changer les cycles de polarité, nous élever au-dessus du jugement de la lumière et de l'ombre vers un espace où toute expérience est vue comme une création qui se connaît elle-même, qui fait l'expérience des conséquences de son propre choix ? Nous aimons-nous suffisamment pour établir les bases d'une sagesse pleine de compassion, tout en vivant dans un monde qui a exprimé la polarité sous forme de haine, de peur et de jugement ? Par la compassion, vous et moi recevons des lignes directrices sur notre conduite potentielle en réponse à ce que la vie nous offre quotidiennement. Suivre cette voie, c'est un choix conscient et intentionnel. C'est dans la compassion que nous trouvons en nous une émotion cohérente. Cet espace se vit comme une pensée, un sentiment et une période qui permettent à notre corps physique de devenir la paix, la vitalité et l'immunité que nous n'avions qu'imaginées dans le passé.

 

Plus haut, j'ai donné la définition d'une science. La démonstration de la science ne surviendra peut-être jamais en raison d'un seul facteur : l'élément temps. Si les calendriers anciens sont justes, si l'élan de changement et d'inertie des effets reste intact, alors il ne nous reste tout simplement pas assez d'années pour tester, encore et encore, à maintes reprises, et pour nous démontrer que le parcours suggéré est dans le meilleur de nos intérêts. Ironiquement, toutefois, à travers le langage de notre propre science, nous voyons le scénario se dérouler avec précision, tel qu'il a été cartographié pour nous, il y a plus de 6000 ans. Est-il nécessaire qu'un Passage des époques nous donne le coup de pouce utile pour arriver à une vie de compassion?

 

 

VEUILLEZ NOTER CECI :

 

Lorsque la signification résonante de Marcher entre les mondes s'incorporera en vous, vous créerez avec habileté et maîtrise des situations qui vous demanderont de démontrer l'importance de cette signification dans votre vie. Lorsque vous aurez lu cette page, vous ne pourrez la délire. Lorsque vous aurez entendu le sens de ces mots pour vous, à travers les filtres de votre expérience de la vie, vous ne pourrez dés-entendre ces mots.

 

Marcher entre les mondes présente un contexte et un cadre dans lesquels chaque moment de chaque jour joue un rôle puissant en vue de vous préparer à gracieusement accepter un changement immense et accéléré dans votre vie. Au cours de cette vie de Bodhisattva, au service de la vie par les yeux de la compassion, votre monde ne pourra plus jamais vous paraître le même. Cette différence est le cadeau que vous faites, à vous-même et à ceux que vous aimez, lorsque, avec grâce et intention, vous vous rappelez la Seconde Voie et marchez entre les mondes du ciel et de la terre.

 

Une fenêtre sur les mondes intérieurs

 

 

Pour beaucoup de chercheurs, les extrêmes recensés dans notre système solaire et dans les variations climatiques, les bouleversements géophysiques et les schémas sociaux n'offrent aucun point de référence à la vision occidentale. Leur formation les incite à ne voir dans les anomalies repérées par la science que des phénomènes mineurs indépendants - des mystères hors contexte. Cependant, les anciennes traditions indigènes, telles que celles des Indiens d'Amérique du Nord et du Sud, des Tibétains et des communautés Qumrân de la mer Morte, nous offrent un cadre qui nous permet de donner un sens au chaos apparent de notre monde. Ces enseignements fournissent une vision globale et unifiée de la création, nous rappelant que nos corps sont faits des mêmes matériaux que notre terre - ni plus ni moins.

 

Il est possible que les anciens Esséniens, les mystérieux auteurs des manuscrits de la mer Morte, nous fournissent certains des aperçus les plus clairs concernant notre relation avec notre monde et les sciences de l’étude du temps et de la prophétie. Appuyés par les recherches actuelles modernes, ces textes datés de 2500 ans suggèrent que les événements observés dans le monde qui nous entoure ne sont que le reflet des pensées qui nous habitent. Certains documents du IVe siècle, conservés dans les archives du Vatican, par exemple, nous fournissent des détails sur cette relation, nous rappelant que « l'esprit du Fils de l'Homme fut créé à partir de l'esprit du Père céleste et que son corps est issu du corps de la Terre-Mère. L'homme est le fils de la Terre-Mère et c'est d'elle que le Fils de l'Homme a reçu son corps. Vous ne faites qu'un avec la Terre-Mère ; elle est en vous et vous en elle"... » (Les italiques sont de l'auteur.)

 

Avec les mots qui étaient les leurs, les Esséniens nous rappellent une relation que les sciences modernes ont aujourd'hui confirmée. L'air qui emplit nos poumons est le même que celui qui souffle sur les vastes océans et se rue dans les cols montagneux. L'eau qui constitue 98 % de notre sang est la même que celle qui a fait partie des gigantesques océans et des torrents de montagne. Par le biais d'écrits d'un autre temps, les Esséniens nous invitent à nous sentir liés à la Terre plutôt que séparés d'elle. Grâce à ce point de vue très ancien, deux préceptes fondamentaux nous sont offerts afin de nous guider tout au long des gigantesques défis de notre monde moderne.

 

Tout d'abord, on nous rappelle que les déséquilibres imposés à la Terre se reflètent dans nos propres organismes. Ces traditions considèrent l'effondrement de notre système immunitaire et l'augmentation marquée du nombre de cancers comme l'expression intérieure d'un effondrement collectif qui empêche notre monde extérieur de nous procurer la santé.

 

Ensuite, cette philosophie nous invite à voir les tremblements de terre, les éruptions volcaniques et les aberrations climatiques comme autant de miroirs de l'immense changement qui est en train de survenir dans la conscience humaine. Selon ces conceptions, et de façon très claire, la vie représente bien davantage qu'un simple ensemble d'expériences quotidiennes aléatoires. Les événements se déroulant sur notre monde, aujourd'hui, représentent des baromètres vivants indiquant nos progrès au cours d'un voyage entrepris il y a bien longtemps. En examinant nos relations au sein des schémas sociaux et naturels, nous sommes, en réalité, en train d'assister aux changements qui se déroulent en nous-mêmes.

 

Ces perspectives holistiques suggèrent que les changements subis par notre monde actuel nous offrent l'opportunité exceptionnelle de mesurer, de façon dramatique, les conséquences de nos choix, de nos croyances et de nos valeurs, comme par une sorte de mécanisme de « feedback ». Une fois ce mécanisme reconnu, nous nous éveillons à de nouvelles possibilités et à des choix encore plus extraordinaires.

 

De telles possibilités de guérison ont été maintenues secrètes au sein des traditions tribales et des prophéties pré-chrétiennes pendant des centaines de générations. À travers le regard de ceux qui nous ont précédés, notre programme apparaît intact; le temps des changements grandioses est arrivé. Si le monde qui nous entoure reflète bien nos croyances et nos valeurs, est-il possible de supprimer la douleur et les souffrances de la Terre en choisissant la compassion et la paix dans nos vies ? Aujourd'hui, les scénarios décrivant la fonte des glaces, l'élévation dangereuse du niveau des océans, l'augmentation mondiale de l'activité sismique et l'approche d'une troisième guerre mondiale commencent tout juste à se réaliser. Pris à la lettre, chacun de ceux-ci peut être considéré comme une menace sérieuse pour la survie du genre humain. Toutefois, notre message d'espoir réside dans le fait qu'ils ne sont pas encore parvenus à leur point culminant. La clé permettant d'éviter de tels événements réside dans notre rapidité de réaction : plus vite nous admettrons notre relation avec le monde qui nous entoure, plus rapidement nous adopterons des pensées intérieures de paix qui se réfléchiront comme autant de schémas climatiques tempérés, de santé pour les êtres humains et de paix entre les nations.

 

Nous possédons déjà la preuve d'une puissante technologie oubliée depuis fort longtemps et dissimulée profondément au sein de notre mémoire collective. Nous constatons chaque jour l'effet de notre technologie basée sur les sentiments, aussi bien par la joie que nous éprouvons à la naissance d'une nouvelle vie ou d'un amour profond et durable, que dans les événements qui nous attristent. C'est cette science intérieure qui nous permet de transcender par la grâce les prophéties destructrices de notre avenir et nos défis quotidiens. Notre sagesse collective nous offre l'occasion d'une nouvelle ère de paix, d'unité et de coopération globale sans précédent dans l'histoire de l'humanité.

Partager cet article

Commenter cet article