Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

GAÏA Info Plus…

GAÏA Info Plus…

Livres, films, articles sur la nature et la santé. Books, Movies and Articles on Nature and Health. Saving The PLanet One Household at a Time/Sauvons la Terre un Foyer à la Fois!


Greta Thunberg - Leonardo Di Caprio et Moi

Publié par Gilles Morand sur 20 Septembre 2019, 13:46pm

La continuité de la vie se demande si la perpétuité de l’espèce humaine n’est pas rendue dans un cul-de-sac écologique.  Serions-nous rendus à la limite de ce qui est permissif ? Je n’y crois pas, il y a toujours espoir !

Quand il s’agit d’études portant sur le développement de certaines capitales, les futurologues (scientifiques du futur) ne craignent pas d’anticiper d’une centaine d’années sur le présent. La prospection du futur est aujourd’hui un besoin vital de l’humanité. Sans elle nous n’aurions guère de chance de déchiffrer les énigmes du passé, ni ce qui voile notre avenir. Nous connaissons le présent, ça c’est certain ! Les gouvernements et les grandes industries ne peuvent plus se passer, à l’heure actuelle, des services de ces prospecteurs de l’avenir. L’état doit prévoir aujourd’hui les situations politiques ou militaires à venir. Les grandes entreprises doivent programmer leurs investissements des dizaines d’années à l’avance. Tout est pensé par ces savants futurologues. Nous, nous pouvons penser seulement à notre personne, notre moi, notre famille, à construire notre sécurité financière. Nous nous devons d’évoluer à tous les niveaux pour être prêt à tout éventuel changement. Nous devons nous préparer en nous rendant certain que la ligne de dé- part de la compétition qui vient nous comptera parmi le nombre des partants qualifiés à la dite aventure de la vie, NOTRE VIE. Qu’en faisons-nous ? La vie est un éternel recommencement... une roue qui tourne, un cycle, un jour à la fois. La boucle se referme et l’avenir est toujours là, à notre portée. Santé d’abord. Bienvenue à bord du transporteur/transformateur… de la vie économique et écologique.

 

Au Moyen-Âge, le « pion », gens ordinaire, paysan de l’époque, avait à payer des taxes aux collecteurs de taxes qui en retour remettaient le butin au roi.  De nos jours, ça n’a pas vrai- ment changé. Les titres sont différents mais les méthodes sont identiques. Les politiciens se prennent pour les rois d’aujourd’hui...  S’ils taxent continuellement en coupant ou en réduisant l’assistance sociale et ses programmes et ne créent pas plus d’emplois, où donc vont-ils prendre leur argent pour supporter les programmes d’assistance sociale ? La Canada prendra-t-il cet argent des ventes croissantes de la marijuana à partir du 1er juillet 2018? Et le chômage ?

 

Tous les pays industrialisés doivent, semble-t-il des milliards de dollars à la Banque Mondiale ou Fond Monétaire International (FMI). C'est une histoire compliquée et réelle, mais non sans issue...

Question : Quelle est cette banque mondiale ?  Le F.M.I. Où prend-elle son argent ? De la banque intercontinentale ? Où est situé le bureau d’affaires, sur Wall Street, New York ? Que faut-il espérer du « G8 » et du« G20 »(groupements des pays les plus industrialisés): Un gouvernement mondial?

 

Réponse : C’est à vous de jouer. Moi, je ne possède aucune réponse. Je sais par contre que tout pays est limité par sa cote de crédit et qu’il faut s’en sortir, pour autant que nous sommes des individus vivants dans le système de la libre entreprise, grâce à l’avant-gardiste Nerworking ou Marketing Social VERT . Avis aux intéressé(e)s !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents