Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Blogue Informatif

Blogue Informatif

Des livres, des produits, des articles et DVD sur la conscience, la santé. Books-Products-DVD's-Articles and Websites for Health & Consciousness Comment faire de l'argent avec l'Internet... How to succeed online.

Préparez vous au changement...La période du grand nettoyage

Bison blanc annonciateur de paix entre les hommes!

Bison blanc annonciateur de paix entre les hommes!

Préparez vous au changement...La période du grand nettoyage

L’élément clé pour traverser au mieux cette période de grands
changements est d’effectuer un nettoyage en profondeur du corps et de
l’esprit. Il faut éliminer systématiquement tous les restes et les reliquats du passé :
I . Au niveau du corps
Au niveau corporel il conviendra de nettoyer au maximum les toxiques et les
toxines, parce qu’un organisme propre est plus à même d’être (et de demeurer) en
bonne santé, mais aussi de s’adapter aux changements vibratoires. Il y a plusieurs
explications à cela :
• Un organisme en bonne santé présente un système immunitaire efficace,
capable de le protéger des agents étrangers (germes, allergies,
polluants!).
• Un organisme en bonne santé développe des processus d’auto-guérison
performants lui permettant de récupérer facilement des activités diurnes
mais aussi de s’adapter aux modifications de l’environnement.
• Inversement, les toxines et les toxiques vont se fixer sur les organes,
perturbant leur fonctionnement dans un premier temps et pouvant générer
des maladies si l’intoxication persiste. Ce mauvais fonctionnement d’un
organe retentira tôt ou tard sur les autres organes, mais aussi sur
l’adaptabilité du corps.
• Les polluants et les toxiques présentent un niveau vibratoire bas, ce qui va
abaisser d’autant le niveau vibratoire de la personne. Cette baisse
diminuera d’autant la vitalité de la personne, la fatiguant et la rendant
moins réactive aux changements.
• Enfin, les polluants, les acides et les toxiques, en envahissant le corps, ont
tendance à le scléroser, à ralentir son fonctionnement, à polluer son
réseau hydrique! Or c’est ce dernier qui reçoit les premiers effets du
changement vibratoire. Cette pollution gênera la mise au diapason du
corps avec les fréquences ambiantes. Cela se répercutera sur la vibration
de toutes les cellules de l’organisme qui baignent dans ce milieu. Une alimentation équilibrée, biologique, de saison et de pays, sont à
favoriser. Le régime méditerranéen est souvent l’exemple à suivre. Il
consiste à consommer beaucoup de fruits, de crudités, de légumes,
associés à un peu de viandes blanches et de poissons. Tout cela sera
agrémenté d’huile d’olive, de colza ou/et de noix. Cette nourriture
apportera les nutriments (vitamines, oligoéléments, minéraux), les
antioxydants, les acides gras polyinsaturés oméga 3 et 6, qui sont
essentiels à l’équilibre de l’organisme.
• Quelques compléments sont souvent utiles pour compenser les carences,
fréquentes avec l’alimentation moderne. Ainsi des prises régulières - par
exemple deux fois l’an, voire davantage en cas de fatigue - de gelée
royale, de spiruline, de ginseng, de maïtaké, de jus de grenade! sont à
préconiser.
• Une bonne activité physique (marche, vélo, piscine, gymnastique..) luttera
contre la sédentarité, qui tend à favoriser la prise de poids et
l’encrassement du corps.
• Une bonne respiration qui apportera l’oxygène, source d’énergie pour les
cellules, mais aussi qui éliminera les toxines volatiles.
• De bonnes nuits de sommeil sont indispensables pour donner le temps au
corps de se réparer des dégradations occasionnées par les activités
diurnes, mais aussi pour se rééquilibrer aux énergies nouvelles.
• Une activité sexuelle satisfaisante permet un équilibre hormonal ce qui
retentit sur la détente et l’équilibre du corps et de l’esprit.
• Des contacts avec la nature qui permettent une certaine activité physique
et une bonne oxygénation du corps.
• Une vie régulière assure un bon réglage de l’horloge interne qui organise
les principales fonctions et les hormones du corps.
• Une limitation (élimination) de l’alcool, du tabac et des autres drogues qui
sont des polluants de l’organisme et du cerveau.

Partager cet article

Commenter cet article