Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Blogue Informatif

Blogue Informatif

Des livres, des produits, des articles et DVD sur la conscience, la santé. Books-Products-DVD's-Articles and Websites for Health & Consciousness Comment faire de l'argent avec l'Internet... How to succeed online.

Dangers de la cigarette électronique

La cigarette électronique

La cigarette électronique

Dangers de la cigarette électronique : les fumeurs vapotent dans le flou

La cigarette électronique est-elle est un danger pour la santé ? Que risquent les vapoteurs ? Quels en sont les effets sur leur entourage ?...Autant de questionnement rend perplexe bon nombre d’individus, fumeurs ou non-fumeurs. À travers ces quelques lignes, vous pourrez obtenir les informations disponibles sur ce sujet.

Ce que l’on sait d’une cigarette électronique

La cigarette electronique est aussi appelée e-cigarette. Comparée à la cigarette traditionnelle, elle fonctionne d’une autre manière. Cette nouvelle forme de cigarette est en général rechargeable de par une batterie et de par un liquide appelé e-liquide. Aussi, sans tabac, et sans combustion, cette cigarette dégage de la vapeur à lieu d’une fumée. D’où vient le verbe vapoter pour désigner l’acte de fumer, et vapoteurs pour spécifier les fumeurs de l’ e-cigarette. Cette vapeur s’obtient par le réchauffement d’un liquide spécifique destiné aux cigarettes électroniques. Les principaux éléments constitutifs de base qui se retrouvent dans tous les e-liquides sont : le propylène glycol, la glycérine végétale, les arômes, les colorants. Cependant, la composition de l’e-liquide varie suivant les besoins du vapoteur. Le liquide peut contenir ou non de la nicotine, des huiles essentielles et des parfums (chocolat, tabac, menthe, fraise…).

Vapoter : quelques précautions

Les études et les recherches menées sur les effets de l’e-cigarette sur la santé sont toujours en cours. Des résultats concluants sur l’utilisation à court, à moyen et à long terme sont jusqu'à présent insuffisants. Aussi, en disposant très peu d’informations sur ce sujet, il convient de prendre quelques précautions quant à l’utilisation de la cigarette électronique. Tout d’abord, éviter d’ajouter toutes sortes d’additifs exclus de la liste des additifs autorisés dans les cigarettes. Cela permet d’éviter les intoxications et les dépendances. En ce qui concerne la nicotine, une limite légale de concentration dans les cigarettes électroniques a été déjà fixée. Ensuite, jusqu’à preuve du contraire, vapotez loin du grand public, des enfants et des femmes enceintes. Les substances contenues dans la vapeur pourraient vous être inoffensif, mais votre entourage pourrait ne pas les supporter. Afin de préserver au mieux la santé de votre entourage, vapotez dans un endroit bien aéré. Enfin, bien que n’étant pas encore prouvé comme cancérigène, il importe toujours de vapoter avec modération. D’une part, inhaler ces substances pourrait avoir des répercutions sur votre système respiratoire, et d’autre part, les substances que vous inhaler pourrait contenir des impuretés, des particules de métaux, des conservateurs…pouvant affecter votre santé sur le long terme.

Partager cet article

Commenter cet article

Alain Suze 29/06/2015 06:15

Bonjour
C'est toujours sur le long terme que l'on parvient à savoir si un produit est toxique ou pas. Il faudra peut-être de nombreuses années pour savoir si la vapeur de la e-cigarette est toxique ou pas.
Pour ma part, je pense que les êtres vivants sont faits pour respirer de l'air pur, et rien d'autre.
Bon site, avec des articles très intéressants.
Cordialement.

Thierry 26/06/2015 13:39

D'autres précautions d'emploi peuvent être apportées à ceux que vous avez déjà mentionnées. Comme l'indique le pneumologue Bertrand Dautzenberg, il est important de ne pas vapoter le réservoir vide et de mettre la tension trop haute, ceci pour éviter le phénomène de la casserole vide posée sur le feu qui entraîne la production de formaldéhyde.

D'autre part, il est conseillé de ne pas utiliser de e-liquide 100% glycérine végétale. A une température de 290°C, la glycérine se décompose et libère de l'acroléine (irritant). Si votre recharge contient en partie du propylène glycol, celui-ci va empêcher votre e-liquide de dépasser les 200°C.

Enfin, comme le préconise le docteur Forsalinos, quand vous réparez votre atomiseur reconstructible, il ne faut surtout pas faire rougir votre résistance en augmentant le wattage alors que vous n' a pas encore d'e-liquide : sinon, le métal du Kanthal, le fil de fer que vous avez utilisé pour créer la résistance va se détruire et pourra se retrouver dans la vapeur e votre cigarette électronique.