Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Blogue Informatif

Blogue Informatif

Des livres, des produits, des articles et DVD sur la conscience, la santé. Books-Products-DVD's-Articles and Websites for Health & Consciousness Comment faire de l'argent avec l'Internet... How to succeed online.

2 heures de massage pour contrer l'intimidation

Mon livre de Massage pour enfants chez edilivre.com

Mon livre de Massage pour enfants chez edilivre.com

Deux heures de massage pour contrer l’intimidation

Deux heures de massage ou des années d’intimidation? Quelle option choisiriez-vous? Drôle de question en entrée de jeu. Le choix est assez simple pour celui qui justement a ce choix. Mais Maxime, 12 ans, n’a pas eu ce choix(1). Victime d’intimidation depuis la maternelle, il a pensé au suicide. Étant conscient de la peine que cela causerait à sa famille, il a plutôt fondé une escouade anti-intimidation composée d’élèves de son école.
 

Or deux heures, c’est le temps nécessaire pour des enfants de leur âge afin d’apprendre la routine de massage MISP, le « massage in schools program ». Conçue par deux pionnières du massage pour les bébés, le MISP est enseigné dans plus de vingt pays dans le monde. En 2000, la québécoise Sylvie Hétu et la suédoise Mia Elmsater, ont créé l’association internationale MISA (Massage in schools association) qui fait la promotion de leur vision soit que chaque enfant vive l’expérience d’un toucher sain et nourrissant à tous les jours, partout dans le monde.

Pour revenir à Maxime, nous devons reconnaître son courage d’avoir par la suite dénoncé sa situation et de vouloir changer l’état des choses. Au-delà des campagnes de publicité contre l’intimidation, quels moyens ou quels outils peuvent vraiment arriver à changer l’état de la situation? Or, ces campagnes touchent assurément le « savoir » de l’individu qui est sensible à la situation. Peut-être aussi à son « savoir-faire » quand par exemple vient le moment d’intervenir en situation d’intimidation. Mais si nous souhaitons vraiment un changement en profondeur, c’est en s’adressant aussi et surtout au « savoir-être » de la personne que nous pouvons espérer avancer à grands pas. Ceci est d’autant plus vrai pour l’enfant intimidateur pour qui l’intimidation est sa façon de trouver sa place. On peut penser à plusieurs raisons incitant des enfants même très jeunes à intimider leurs pairs.

Une fois la routine apprise, les enfants en classe ou en tout autre milieu sont invités à s’installer et à se donner à tour de rôle la routine MISP qui compte une quinzaine de manœuvres et prend de 15 à 20 minutes. Comme pour adultes recevant un massage, les enfants enregistrent à même leur corps les bienfaits d’un contact aimant et attentionné. Il est de fait merveilleux de voir comment le toucher est naturel chez les enfants bien que les plus vieux du groupe cible des 4 à 12 ans montrent parfois une légère hésitation avant de complètement embarquer. Après tout, à 12 ans, on a une personnalité à soutenir et le tout mérite…réflexion !

Il faut assister à ces séances pour voir comment toute l’énergie du groupe change pendant les séances de massage. Premier constat, un silence tel à faire décrocher la mâchoire des professeurs qui voit rarement ses élèves si absorbés. Concentrés qu’ils sont, certains vont même à s’endormir en quelques minutes. Si les raisons à ce fait mériteraient à eux-seules un article, nommons quand même les problématiques de manque de sommeil chez les jeunes, de l’intense sollicitation de leur cerveau à tout ce qui est électronique, des horaires chargés, etc.

Le MISP n’a pas à son origine été conçu pour lutter contre l’intimidation, le déficit d’attention, l’échec scolaire ou autres problèmes des plus actuels. Mais de fait, son recours démontre des résultats plus que probants comme une diminution de l’intimidation, de meilleurs résultats scolaires, une plus grande ouverture des enfants et une plus grande connaissance et reconnaissance de soi et de l’autre. Or ce principe de reconnaissance est une condition nécessaire au développement de l’enfant, une nourriture sans laquelle il est difficile de fonctionner, de grandir, de s’épanouir.

Mûrement élaboré, ce programme n’oblige en rien l’enfant à participer. De fait, des études montrent que même les observateurs d’un massage bénéficient des bienfaits de celui-ci. Des formules de permission sont enseignées pour le début et la fin du massage. Chaque parent doit aussi donner son accord. Le programme mentionne que le massage ne se fait qu’entre enfants, sauf lors d’animation avec les parents de l’enfant.

Une fois la routine apprise, le professeur ou l’adulte en charge du groupe n’a qu’à annoncer le moment du massage pour voir l’empressement des élèves à se placer et à commencer la routine. En fait, le programme va bien au-delà de cette routine car le but ultime est d’amener chez l’adulte cette conscience du besoin impératif des enfants de bouger pour apprendre et pour optimiser son développement.

Pour les lecteurs d’Alchymed, cela ira probablement de sens. Or, au terme des deux jours de formation d’instructeur, il est clair pour chacun que le travail d’éducation se fait principalement aux adultes alors que le toucher est déjà quelque chose qui fait parti de la vie des enfants. C’est pourquoi nous vous invitons à faire suivre ce texte à toute personne ayant un lien privilégié aux enfants (parents, professeurs, intervenants) ou ayant simplement le désir de contribuer à changer le monde, un enfant à la fois.

Pour voir deux reportages ayant été fait à Radio-Canada et à TVA, nous vous invitions à aller sur le site de l’association québécoise de MISA à www.programmemassage-ecole.ca ou sur le site de l’auteur de ces lignes à www.massageaction.ca .

Pour plus d’information sur la formation de deux jours d’instructeur, vous pouvez nous contacter au 514-766-3373 ou au 1-800-090-3373 ou à massageaction@sympatico.ca

Les dernières formations de la saison printanière sont à Québec les 7-8 mai et à Montréal les 21-22 mai.

Bon massage!

(1)Lire article dans Rue Frontenac du 31 mars 2011 http://www.ruefrontenac.com/nouvelles-generales/education/35658-intimidation-sorel-ecole

(2) http://www.cyberpresse.ca/le-nouvelliste/faits-divers/201103/25/01-4382977-victime-dintimidation-il-senfuit-et-se-refugie-dans-un-arbre.php?utm_categorieinterne=trafficdrivers&utm_contenuinterne=cyberpresse_B4__2501_section_POS1

Pierre Blais
Instructeur-formation MISP

Partager cet article

Commenter cet article