Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Blogue Informatif

Blogue Informatif

Des livres, des produits, des articles et DVD sur la conscience, la santé. Books-Products-DVD's-Articles and Websites for Health & Consciousness Comment faire de l'argent avec l'Internet... How to succeed online.

VOUS ÊTES-VOUS DEMANDE CE QUI EST DERRIERE L'OPPRESSION DE NOTRE COTE FEMININ?

Il est facile de tomber dans le cycle victime / agresseur lorsque nous pensons à l'oppression de notre côté féminin . Non seulement à la suppression de nos propres traits personnels féminins, que nous soyons homme ou femme, mais à l'oppression physique et souvent brutale des femmes et des hommes féminins à travers le monde.

Il est facile de tomber dans la rage, la colère, la frustration, la peur et le désespoir quand nous ouvrons les yeux et regardons ce qui se passe autour de nous. Comment nous disons à nos garçons d' " être des hommes " et de ne pas pleurer, courir, rire ou jouer " comme une fille ". Comment nous programmons nos filles à être passives, impuissantes, soumises, belles, et se disputant l'attention des hommes ( ce qui, jusqu'à récemment et encore dans de nombreux pays, est essentiel à leur survie physique et à la survie de leurs enfants ).

L'oppression des femmes ne s'est pas faite par hasard, ou de par la survie du plus apte. C'est un programme qui a été brutalement imposé par nous tous, à nous tous, pour des milliers d'années. Et il arrive à sa fin.

Si vous êtes familiarisé avec mon travail, vous savez que je vais vous dire " vous êtes un être éternel et divin, puissants au-delà de toute mesure, le Créateur de cette réalité ". Sachez que cela est vrai. En ce moment, nous sommes, ou certains d'entre nous sont, sur ​​un pont entre une réalité où l'oppression des femmes était nécessaire pour maintenir vivant un certain paradigme lumière/obscurité, et une réalité où ce paradigme, l'ancien paradigme, n'existe plus. Tout ce que nous devons faire c'est de prendre conscience de certains éléments-clés, ou ancrages, qui maintiennent l'ancien paradigme réel, et de décider de les dissoudre.

En prenant conscience de l'endroit où nous avons ces ancrages dans nos propres champs d'énergie, nos propres esprits, nos propres corps, nos propres systèmes de croyance, nous devenons les pionniers, les passeurs, pour la dissolution collective de l'un des programmes les plus insidieux et les plus asservissants qui soient pour l'Homme.

Nous pouvons reconnaître ces programmes, qui sont généralement liés à nos croyances sur les hommes ou les femmes et le sexe en particulier, lorsque nous nous sentons, pensons ou ressentons une émotion, une pensée ou un sentiment "non autorisés". Quelque chose que nous supprimons automatiquement. Quelque chose dont nous avons appris que c'est mal, mauvais, vilain, pas autorisé. Quelque chose qui, en même temps, a été placé dans notre corps d'énergie de par l'exposition, de par la conception, ou à dessein. Cela nous empêche d'exprimer notre pleine puissance, parce que nous avons peur que cette chose particulière fasse surface si nous sommes puissants, et ne puisse être arrêtée.

Mais voilà : les humains sont parmi les rares animaux sur la planète qui ne réagissent pas seulement en fonction de leurs programmes. Nous sommes l'une des rares espèces qui peut vouloir, penser, sentir, désirer, et être programmée pour faire quelque chose en réaction à un stimulus externe, mais QUI PEUT CHOISIR de faire autre chose à la place.

Et quand nous nous autorisons à ressentir, penser, sentir, désirer ou avoir peur, peu importe, mais à ne pas y réagir, et à la place simplement OBSERVER cette énergie en nous-mêmes, le programme SE DISSOUT.

Je vous invite à vous observez dans le miroir, et imaginer, croire et « savoir » que vous êtes du sexe opposé à celui dans lequel votre corps physique est actuellement, pendant au moins 10 mn par jour durant une semaine. Je vous invite aussi à observer quelqu'un qui est proche de vous, un conjoint, un collègue de travail, un membre de la famille, ou un ami, pour au moins dix minutes. SACHEZ qu'ils sont du sexe opposé à celui de leur corps. Il vous faudra peut-être quelques quelques secondes pour démarrer, et construire l représentation pendant dix minutes dans les deux cas.

Un autre exercice consiste à lire la phrase suivante et à observer votre réaction : " Inelia Benz est une femme puissante, très influente, et sans peur ". Qu'est-ce que vous éprouvez ? Pensez ? Sentez ?

Qu'en est-il de ces combinaisons de mots : " femme puissante ", " femme très influente ", " femme sans peur " ?.

Maintenant, lisez ce qui suit et voyez la différence (le cas échéant) " Le dalaï-lama est un homme puissant, très influent et sans peur ". Y a-t-il des différences ?

Maintenant, les combinaisons de mots: " homme puissant ", " homme très influent ", " homme sans peur».

Intéressant, pas vrai?

Pendant que vous faites ces exercices, regardez et observez vos réactions, qu'elles soient émotionnelles, mentales, égotiques, physiques ou énergétiques. Tenez un journal et étonnez-vous.

Lorsque nous sortons de la programmation, nous pouvons prendre des mesures au niveau social. L'oppression de nos aspects féminins aboutit à davantage qu'à la soumission des femmes, il est aussi en partie la raison pour laquelle la majorité des êtres humains acceptent la guerre, les abus sur les animaux et le manque d'empathie envers les êtres vivants et la planète dans son ensemble, par les hommes et les femmes.

Quand un individu éveillé ( VOUS ) dissout ses programmes d'oppression, elle ou il crée une carte énergétique, une résonance, qui commence à activer le côté féminin de centaines d'autres personnes. Et lorsque nous agissons au niveau social dans la redéfinition et le traitement des femmes, des animaux et d'autres êtres brutalisés, nous le faisons à partir d'une zone de courage et d'intégrité impeccable, qui est invincible. Nous ne les «sauvons» plus, ou n'augmentons plus leur position de victime par notre sentiment qu'ils sont des victimes. Voilà, nous stoppons littéralement ce qui se produit, car cela ne correspond pas à notre réalité choisie. Comment nous faisons cela ? Cela dépend de nous ! Nous nous mobilisons et nous organisons avec d'autres, et nous utilisons les outils sociaux et personnels à notre disposition. Mais d'abord, nous nous libérons nous-mêmes, en libérant nos propres corps, champs d'énergie, esprits et corps émotionnels de ces programmes asservissants.

Mettons nos instincts de survie égotiques en attente pour les prochains mois, et osons agir pour briser ce lien dans la chaîne d'esclavage. Sortons notre côté féminin de sa cage ! Qu'en dites-vous ? Vous en êtes ?

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article