Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Blogue Informatif

Blogue Informatif

Des livres, des produits, des articles et DVD sur la conscience, la santé. Books-Products-DVD's-Articles and Websites for Health & Consciousness Comment faire de l'argent avec l'Internet... How to succeed online.

Voilà donc comment se ressent le collectif humain

Avant de me mettre à écrire un article, je reste dans le silence pendant un moment et je puise dans les structures de la pensée linéaire. Penser de façon linéaire est en fait assez difficile pour moi, mais nécessaire pour donner du sens à un article ou à un message , pour qu'il soit efficace et suffisamment court pour qu' une personne puisse le lire en une seule séance.

Aujourd'hui j'ai échoué lamentablement à entrer dans la pensée linéaire, et le résultat sera quelque chose de beaucoup plus long que mes articles réguliers. Ce que vous allez lire provient de différents points de vue consécutifs (j'ai réussi à en identifier quelques-uns pour que je puisse les transmettre en mots), tout en observant un sujet. Ces points de vue (les points que j'ai réussi à mettre sous la forme de la pensée, et à partir desquels nous pouvons regarder le sujet de près) ne semblent pas être liés, mais ils le sont. Au lieu d'attendre de devenir suffisamment structurée pour être capable d'écrire de façon linéaire, j'ai décidé de vous inviter dans le processus lui-même en demandant votre présence au cours de la "gélification" des pensées qui naissent dans la structure linéaire fracturée de notre réalité.

Pourquoi la structure linéaire de la réalité est-elle fracturée? Parce que la pensée linéaire, le langage humain, et le temps linéaire sont des "morceaux" d'attention placés bout à bout afin que nous puissions les digérer plus facilement et donner un sens à ce que nous vivons sans être submergés. Dès le moment où nous séparons une expérience globale, ou que nous la constatons en mots, nous la fracturons. Mais son sens transparait encore, et si nous sommes ouverts à cela, nous pouvons plonger dans la pleine expérience de la réalité intemporelle et sans structure d'où elle est venue.

Voilà donc comment sent le collectif humain , c'est le titre de cet article. La raison pour laquelle je l'ai choisi, c'est parce qu'il explique plus précisément ce que j'ai perçu et expérimenté la semaine dernière.

Pour des raisons connues seulement de Gaia et de l'univers (le mystère ajoute toujours de intérêt pour nos esprits), j'ai eu l'occasion de passer une semaine au Costa Rica avec ma fille Daniela à destination du club de vacances privé 4 étoiles. Je tiens à remercier les personnes qui ont rendu cela possible.

Sans internet pour en parler et avec un break énergétique à un moment où j'avais beaucoup de projets d' outils et d'autres articles sur des travaux qui permettront d'accélérer notre expansion de prise de concience collective , cela a créé un environnement où je n'ai pas souvent l'occasion d'entrer: le repos.

J'ai passé les quatre premiers jours dans un état étrange d'inconfort physique (mon corps ne supporte pas les voyages aériens en ce moment), avec une énorme migraine et un épuisement extrême se manifestant comme une léthargie physique et somnolente.

Rencontre des mains guérisseuses d'Elena …

Toutes les plages du Costa Rica sont des plages d'accès public. Ce qui signifie que lorsque vous quittez la propriété privée de l'hôtel et que vous faites un pas sur le sable, une douzaine de personnes ou plus descendront vers vous pour vous vendre quelque chose. Visites, multipropriété, excursions, bijoux, et dans notre cas, thérapie de massage sur la plage.

J'ai rencontré des milliers de guérisseurs. Et peu parmi eux m'ont touchée avec des intentions de guérison. Dans tous, sauf dans deux de ces individus, le toucher a été extrêmement douloureux et inconfortable énergétiquement.

La raison en est probablement que la majorité des guérisseurs utilisent encore leur énergie personnelle, qui est pleine de leurs problèmes non résolus, de leur histoire, des structures rapportées de centaines de vies, ou un faisceau d'énergie structuré qu'ils ont appris comme un outil de guérison . Cela ne signifie pas que leur toucher n'est pas efficace, cela signifie juste que pour mon corps physique et énergétique, cela se traduit par de la douleur.

Dans ma vie, il y a eu deux personnes qui n'ont pas causé cette douleur inconfortable, et l'une d'elles est une des dames qui offre aux touristes la thérapie de massage sur la plage de Papagayo, Costa Rica. Au moment où elle a touché ma main pour me conduire à l'écart des autres vendeurs, ( les autres la respectaient quand mon attention s'est portée sur elle), je savais qu'elle avait "manos que sanan". En anglais, cela se traduit mal par "les mains qui guérissent". Je ne me souviens pas où j'ai appris ce terme, mais c'est un don qui est souvent transmis de parent à enfant, mais il peut aussi sauter une ou plusieurs générations. Cela signifie que la personne a un accès direct à l'énergie de la Source, en contournant toutes les structures, égoïque ou autres, que la personne peut transporter avec elle dans la vie de tous les jours.

Elle a massé le dos de mon cou en me disant quelle méthode de traitement elle employait, les huiles naturelles, et la théorie derrière la structure et son exécution. Je ne ressentais aucune douleur.

Une de ses partenaires nous a rejoint et elle m'a aussi massé le dos et le cou alors que nous étions là à bavarder sur le prix et l'emploi du temps ... l'homme était cette souffrance .

Lorsque la deuxième dame partit, je me tournai vers Elena (pas sûre de pouvoir épeler son nom, ce pourrait être Helena), et j'ai dit, "vous avez manos Qué sanan, le saviez-vous ?" Elle sursauta et dit: «Comment savez-vous?" Je lui ai dit que je connaissais un peu ces choses et je pouvais dire quand quelqu'un les avait. Et que je n'avais jamais rencontré sur la planète une autre personne qui les avait, durant mes 47 années ici.

"Mes mains ont été bénies," dit-elle. "Quand j'étais un petit enfant, ma grand-mère a demandé à me voir sur son lit de mort, j'ai donc été amenée à elle. Elle m'a dit que j'allais travailler avec mes mains et m'a demandé de mettre mes mains sur les siennes, je sentais l'énergie, un transfert, et cela a été fait, elle avait béni mes mains. Elle est morte immédiatement après ".

«Les gens ne le savent pas," a- t- elle poursuivi, "mais nous guérissons des centaines de touristes chaque année. Ils viennent pour un massage, mais nous les guérissons. Ils viennent en étant à peine capable de marcher, et repartent droits, pleins d'énergie et capables de marcher. "

Elle m'a dit qu'elle était dans tripadvisor, avec 5 étoiles, mais que je ne pourrais pas la trouver là. Je ne suis pas tripadvisor, mais quand j'en rencontre un ou une, je sais que c'est une personne exceptionnelle. Et Elena est exceptionnelle, unique. Si vous avez besoin de guérison, je vous suggère d'investir dans sept jours de dépenses près de la plage de Papagayo, de la trouver et de réserver une heure par jour pendant sept jours (elle a ses tables à l'accès à la plage de l'Occidental Grand Papagayo Hôtel, à la sortie de la route 255 qui est sur la côte nord-ouest du Costa Rica.

Voilà donc comment se ressent le collectif humain

Le lendemain (notre deuxième journée au Costa Rica), j'ai passé une demi-heure sous le soin d'Elena. Et il a aidé avec mon épuisement, à ouvrir un point de l'espace-temps où je pouvais ressentir le collectif humain sans le poids des choses.

Il y a des années, j'ai partagé une expérience lors de ma première interview publique où j'ai parlé d'un être très sombre sur la Terre, peut-être le «pape noir». Ce fut une expérience qui s'est passée dans l' "astral" ou domaine «mystique» de la conscience. La Source m'avait demandé de travailler avec une personne très sombre au niveau psychique. De passer du temps avec elle, et d'écrire ses actions dans un livre. Après avoir travaillé avec lui pendant quelques semaines, lors d'une des séances, je me suis retrouvée à l'extérieur d'un vaste manoir. Il y avait un autre homme en dehors de la maison qui portait des croix, des livres, et d'autres attirails, un médium, avec l'intention d'affronter la personne avec laquelle j'avais travaillé . J'ai regardé le médium, et je savais qu'il serait détruit s'il rentrait dans le domaine, la raison en était évidente, il avait peur. Je lui communiquai de rester où il était, de ne pas y entrer.

Je suis entrée dans le domaine, et j'ai trouvé mon chemin dans la maison, tout le temps je pouvais sentir l'énergie que nous connaissions comme le mal, autour de moi. Il faisait partie du lieu, comme l'air que nous respirons. Comme une couleur. Je me souviens avoir pensé, "voilà comment le mal se ressent contre ma peau". Il n'y avait absolument pas de jugement de ma part. Aucune attente, aucune curiosité en tant que telle, seulement l'expérience de ce que nous connaissons comme le «mal».

En travaillant dans les domaines mystiques, j'interprète les maisons ou les bâtiments de toute sorte, comme étant la vie de la personne. J'ai poursuivi mon chemin à travers les chambres, sentant grâce à l'énergie comme elle devenait plus en plus épaisse. Finalement, j'ai trouvé l'homme avec qui j'avais travaillé , il était assis sur un trône. Il me regarda, et je l'ai regardé. Il était le mal, pur, parfait. Je me suis assise à côté de lui et j'ai simplement observé sa perfection, la perfection de son énergie. J'ai permis à l'expérience d'être ressentie. Soudain, et de manière inattendue, il a transmis une demande de "clémence". Dès qu'il l'a fait, j'ai senti l'énergie de la Source pure passer directement de moi à lui. Il s'est ensuite transformé , de l'énergie la plus sombre que j'aie jamais connue, à la plus belle et pure lumière. J'ai été vraiment surprise et choquée, et je suis rentrée dans mon corps physique, j'ai senti quelques minutes de jugement et d' "l'injustice" sur la façon dont il avait été tout simplement transformé sans "payer le prix" de ce qu'il avait fait à notre planète, à notre espèce et à tous les enfants et les innocents. Mais ce jugement passa rapidement car il était tout simplement une réaction d'ombre égoïque de ma construction humaine appelée Inelia.

Voilà donc comment le collectif humain se ressent

J'ai nagé dans l'océan. Chaque environnement sur la planète, y compris la collectivité humaine, chante un chant différent. C' est très trépidant, extrêmement trépidant, avec une communication constante et multiple çà et là. L'océan est l'un des environnements que je trouve le plus confortable. L'eau et le sel purifient l'affairisme, et nous protègent aussi de la lourde charge venant de la collectivité humaine.

Parfois, quand nous passons trop de temps dans une pièce qui sent la tarte aux pommes, par exemple, on ne sent plus la tarte aux pommes. Mais quelqu'un entrant dans la salle de l'extérieur, connaîtra l'arôme de la tarte aux pommes, la chaleur de la salle, et la joie et le confort que la tarte aux pommes apporte à la plupart des cœurs.

J'ai passé beaucoup de temps à nager dans la mer, à regarder les poissons, à plonger et à profiter du "confort tarte aux pommes".

Tous ceux qui sont déjà allés dans une station de vacances sauront que c'est lourd, avec des trucs humains puisque la plupart des gens en vacances prennent des vacances parce qu'ils ont vraiment besoin de vacances. Et cet hôtel ne faisait pas exception. Il était tout à fait complet, et très lourd.

Quand je suis sortie de l'océan, l'énergie de notre collectif allait frapper à plein régime. Mais au lieu d'être douloureusement lourde, en raison de l'ouverture à l'extérieur de l'espace / temps, j'ai pu simplement m'asseoir avec elle, la regarder, et l'expérimenter. C'est donc ainsi que se ressent le collectif humain. C'est simplement une couleur, une attention, un sentiment contre notre peau. Une symphonie d' affairisme, d' émotions, d' expériences, d' importances.

Quand je l'ai entendu ,c'était une simple demande de la Source de s'asseoir et de simplement observer et découvrir le collectif humain. Et c'est maintenant que je veux vous demander quelque chose. La demande n'est pas juste pour que moi je le fasse, voyez-vous , mais pour que vous le fassiez vous aussi.

Pouvez-vous vous asseoir , expérimenter et observer comment le collectif humain se ressent ?

Si vous avez une réaction, émotionnelle, mentale, ou autre, quand vous lisez, s'il vous plaît traitez-la. Utilisez l'exercice du Traitement de la peur, et changez le mot «peur» par tout ce que vous ressentez ou pensez.

Et puis revenez en arrière dans l'exercice, et faites l'expérience de comment se ressent le collectif humain. Et dites tout simplement encore et encore:

C'est ainsi que se ressent le Collectif humain

Quand vous pouvez être dans l'expérience de sentir à quoi ressemble le collectif humain , sans jugement, sans qu'il n'y ait aucun désir de guérir, d'agir, de faire quelque chose, l'expérience de quelque chose d'autre, de se connecter avec quelque chose, mais simplement être là et faire l'expérience du collectif humain, alors nous avons répondu à la demande.

Pendant les vacances, nous sommes allées à la mer dans l'espoir de voir des dauphins. Je n'ai pas pu voir tous les dauphins. Ils étaient occupés à leurs activités prévues, quelque chose sur un banc de délicieux poissons qui nageaient plus loin à ce moment-là dans un endroit différent (du mien). Ils savaient que je comprendrais.

Ils n'ont évidemment aucune idée de comment je deviens enfantine et petite quand il s'agit d'être rejetée en faveur d'un banc de poissons délicieux.

C'est ainsi que ressent le Collectif humain

Je ne sais pas pourquoi on nous demande de faire cet exercice. Il n'y a pas de «résultat» en cause, ou recherché, de mon point de vue. Si le souhait d'un résultat devait entrer mon esprit, le jugement serait impliqué et l'exercice devrait être renouvelé.

Faites-moi savoir ce que vous ressentez!

Inelia Benz

Partager cet article

Commenter cet article