Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Blogue Informatif

Blogue Informatif

Des livres, des produits, des articles et DVD sur la conscience, la santé. Books-Products-DVD's-Articles and Websites for Health & Consciousness Comment faire de l'argent avec l'Internet... How to succeed online.

LE MONDE MODERNE ET L’INDIVIDU ÉVOLUÉ

LE MONDE MODERNE ET L’INDIVIDU ÉVOLUÉ

Nous avons le plus grandiose système du monde ;

nous n’avons qu’’à trouver la manière de le faire fonctionner. (Nelson Rockfeller)

Ami, réfléchis d'abord à ce que tu souhaites. (Épictète)

Il est impossible de parler de consommation sans parler de morale. (Aristote)

L'EFFET DU MONDE SUR L'ÉCOLOGIE

Les Nations-Unies demandèrent récemment aux scientifiques de quelle manière la science devrait voir la nature pour que l’équilibre et l’harmonie reviennent et non plus la destruction par l’exploitation ou la pollution. La réponse scientifique fut très claire : « La nouvelle manière est l’Ancienne

Allez demander aux autochtones (aborigènes de toute nation) de quelle manière leurs tradi- tions ancestrales ont survécu au fléau de 500 ans de domination par l’homme blanc. Ce même homme blanc se demande aujourd’hui de quelle façon remédier à son erreur d’entre- preneur exploiteur et pollueur...

En avril '94, un bison blanc est né à Jacksonville, Wisconsin, USA. Annoncé par les anciens, il est un parmi des millions. Le message qu'il véhicule et symbolise est que les hommes vont connaître la paix et l'harmonie entre eux, qu'elle que soit la couleur de leur peau.

Et oui, les Indiens de par le monde, massacrés, annihilés à 96% et placés dans des réserves, connaissent la réponse et sont prêts à sauver ce qu’il reste à sauver de la dévastation écolo- gique de l’homme moderne, grâce à leur Respect Ancestral de la nature (les traditionalis- tes surtout). La planète-mère qui porte toute vie, toute race se doit d’être respectée. Arrêtons l’exploitation des forêts vierges tropicales, notre réserve d’oxygène planétaire à 50%. Il y a pourtant 1000 acres de ces forêts détruites chaque jour ce qui équivaut à 3 000 000 d'hectares par an. C'est un non-sens. Que dire de nos forêts boréales occidentales coupées comme bois de sciage, de construction et pour le papier. Et la disparition des animaux : Plus de 100 espè- ces disparaissent chaque année... Et que dire de la sur-pêche commerciale... À quoi sert toute cette tuerie pour l’exploitation, occasionnant le débalancement écologique, la pollution ? Comme le corps humain se compose de 80% d'eau, contaminer les rivières, les lacs et les océans c’est signer notre extinction... Voilà ce que les Indiens, aborigènes du monde entier, bafoués depuis des siècles, sont prêts à dire.

Saviez-vous que le 22 avril de chaque année est la Journée de la Terre. C'est une date bien définie sur le calendrier mondial afin de se la garder en mémoire et de passer à l'action. C’est sans aucun doute parce qu’’elle a son importance maintenant. Gaïa est vivante et malade parce qu’elle est malmenée, attaquée par une maladie : L’HOMME MODERNE DÉNATURÉ.

Sa vie, notre vie est en danger. Il faut, pour y remédier, s’harmoniser avec la VIE sous toutes ses formes (minérale, végétale, animale). Le plus petit brin d’herbe vivant porte la vie et le plus grand arbre aussi. Il y va de notre survie de respecter toute forme de vie, à l’échelle de la planète. La vie sur notre planète n’étant pas assurée indéfiniment, chacun des gestes posés par chaque individu et chaque entreprise est primordial pour l’environnement. FAISONS TOUS NOTRE PART... RETARDONS LE PROCESSUS NON-ÉCOLOGIQUE.

Comment ? Quoi faire ? Pensons de manière Holistique. Vivons de façon Écologique. Recy- clons ! Évoluons intelligemment grâce à la Neuro-Technologie de Soi. Un avenir très promet- teur serait assuré à la grandeur de la planète...

À quand la propulsion des véhicules motorisés avec autre chose que cette pourriture de pétrole (carburant fossile) ? Qu’attend la N.A.S.A. et les compagnies responsables pour mettre sur le marché un propulseur à l’hydrogène qui donnerait un air plus pur que celui des Rocheuses Nord-Américaines, dans ses gaz d’échappement ? Il est prévu que ce sera l’hydrogène. Quand

? Demandons à ces compagnies exploiteuses et mercantiles qui attendent l’épuisement des stocks de pétrole pour nous amener dans cette ère nouvelle et révolutionnaire.

Les plastiques (recyclables S.V.P.) sont là pour demeurer pendant encore plusieurs généra- tions. Et bientôt, le méthane et l’éthanol, dérivés du maïs et ou de la canne à sucre, seront les carburants employés d’ici peu par l’industrie, l’individu et son automobile. Le solaire et l’électri- cité semblent a priori trop coûteux pour le consommateur et son moyen de transport quotidien.

Nous cherchons ce qui ne produira plus de pollution ou presque plus à un prix minime. L’homme y travaille. (Ex.: Les japonais et la bicyclette électrique)

Saviez-vous que les plus grands pollueurs de l'air sont les bovins ? Depuis l’apparition de la vie sur Terre, l’intelligence humaine a dû faire face à toutes sortes de fléaux. L’ADN (matière vivante intelligente dont nous sommes tous le résultat) a toujours déclenchée et stimulée un nouveau circuit ou échelon (nouvelle réalité : on en apprend tous les jours) dans notre sys- tème nerveux pour permettre au cerveau d’accéder au prochain tournant et d’amorcer la prochaine étape pour l’humanité(le nombre de circuits accessibles par notre système ner- veux est illimité) Une échelle vers l’infini et un échelon à la foi, le cerveau humain (devant une NOUVELLE SITUATION ÉVOLUTIONNAIRE) a un IMPACT POSITIF sur le comportement de l’individu, de la masse, de la société, des générations, ainsi que de tous les pays en voie de développement... Et cela se produit comme une traînée de poudre (ex.: "live-aid", "We are the world", le band-aid canadien, l'ordinateur et l'autoroute électronique genre Internet). Chaque époque possède Son Étincelle de Connaissances. Cela nous vient comme une révélation, une excitation motivante... Il y a déjà des personnes et le nombre augmente sans cesse, assez intelligentes pour avoir détecté et amorcé la prochaine étape de l’humanité. Ce n’est qu’’une question de temps... Aurons-nous assez de temps ? *

Le plus grandiose domaine à découvrir : L’ESPACE... serait-il définitivement à notre portée ? C’est bien partie pour ça n’est-ce pas ? Gaïa se meurt comme les baleines des océans et la couche d’ozone diminue dangereusement amenant d’autres problèmes sur notre Terre : ex.: augmentation des cancers de peau et réchauffement de la planète de 1o C par 10 ans au lieu de 1o C par 100 ans avant l’ère industrielle. La stratosphère autour de la planète va équilibrer ce problème au prochain siècle. Nous en arrivons donc au dilemme écologique. Les acci- dents de pétroliers géants qui nous lèguent des nappes de pétrole, détruisant flore et faune des milliers de milles à la ronde... À quand la double-coque de fond pour ces tueurs de vies?... Et, que dire des déraillements de chemin de fer... Ces longs trains de marchandises bourrés de produits chimiques. Un danger mortel pour les populations environnantes et des dégâts pour la couche souterraine.

* "La prophétie des Andes", James Redfield (Fiction ? Roman ? Mystère ?) Édit. Robert Laffont http://vimeo.com/65565054

Maintenant que l’arsenal nucléaire est en réduction minimum, servira-t-il à nous protéger et à faire dévier les météores géants qui se dirigeront vers notre trajectoire planétaire ? C’est son seul but logique mais on le garde comme muscle de persuasion politique, territorial et idéolo- gique. Cent sous-marins nucléaires pourissent dans l'Artique. Que font les gouvernements?

Les déchets nucléaires déposés dans des contenants supposés étanches à la radiation ont été pendant longtemps jetés carrément à la mer dans des barils ordinaires ou doublés. Et la multitude de camions-citerne, avec leur centre de gravité débalancé par le mouvement de ses liquides, se renversent sur la route et laissent trop souvent s'écouler leur contenu pétrolier ?... Les centrales nucléaires fissurées, les pipe-lines perforés de l'ancienne U.R.S.S... les déchets biomédicaux qui ne sont pas tous acheminés dans les incinérateurs appropriés... Il y a quand même une lueur au bout du tunnel : Pâtes et papiers recyclés... Les systèmes d’égouts et les déchets des villes utilisés à bon escient auraient un meilleur contrôle de leur impact sur l’environ- nement. À quand l'usage des plantes des jardins japonnais pour filtrer les eaux souillées et les rendre potables sans produits chimiques ? On y pense... Les méga-projets hydroélectriques* noyant les terres sauvages et produisant azote et méthane dans l'air, et les migrations de cari- bous bafoués...La fusion de l'atome de Puns et Fleischmann à venir... Nous avons encore du chemin à faire.

Du même coup, la prochaine étape déjà annoncée : L’ESPACE. Nul ne peut douter aujourd’hui du potentiel qu’’il offre pour l’étude de la planète, globalement parlant et de l’exploration de l’univers.

* Une solution intelligente à la surface du globe: Les fermes d'éoliennes et les produits de nettoyage VERTS

Partager cet article

Commenter cet article