Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Blogue Informatif

Blogue Informatif

Des livres, des produits, des articles et DVD sur la conscience, la santé. Books-Products-DVD's-Articles and Websites for Health & Consciousness Comment faire de l'argent avec l'Internet... How to succeed online.

LA MISÈRE HUMAINE

LA MISÈRE HUMAINE

En faisant notre train-train quotidien ou en vaquant tout simplement à nos occupations ou obligations, combien de fois aujourd’hui seulement avez-vous été témoin de la misère hu- maine ?

Il existe des familles et des enfants qui n’ont pas eu la chance de manger ne serait-ce qu’un seul repas aujourd’hui. Cela ne reste tout de même pas le minimum requis de la vie humaine qui est de trois repas par jour.

Je ne vous remémore pas la pauvreté du Tiers-monde, mais ici dans nos propres villes et villages. C’est aberrant le nombre toujours croissant de toutes sortes de tragédies humai- nes. Oh ! Il existe des organismes à réseau de banque de nourriture. Plus nombreux que tous les McDonald et bientôt que les dépanneurs du coin de chaque communauté.

Ils leurs arrivent souvent d’être à sec, de ne plus suffire à la demande croissante. Ils sont brimés. Tout ceci se produit à l’intérieur même de nos pays riches occidentaux opulents. On lève les yeux trop souvent au malheur que vivent les autres. On éloigne notre coeur fragile de ces catastrophes. On aide comme on peut. Il va sans dire... Mais peut-être moi ou vous, tous autant que nous sommes, goûterons-nous à cette salade souffrante et joindrons leur rang en expéri- mentant la même, presqu’identique aventure sociale. Je sympathise d’avance avec ceux-là. J’espère que vous retrousserez vos manches en remontant graduellement la pente en croyant que ça n’arrive pas qu’aux autres et aux sans-abris. Vos deux pieds auront trempé dedans. C’est maintenant à nous de faire les premiers pas et de persévérer pour le bien-être de tous, un pas à la fois, une journée à la fois. De nos jours, il faut prévenir les coups durs en opérant à la lumière du système. Le network marketing s'avère une excellente roue de secours avant que ce genre de tragédie ne puisse vous atteindre. Passez outre l’honnêteté enrichit le vice et tue notre liberté. On finit toujours par payer la note. Au Québec, les plus pauvres ne sont pas nécessaire-

ment les assistés-sociaux, mais très souvent les gens et les familles monoparentales très nom- breuses. Cela touche des millions d'enfants dont les parents travaillent au salaire minimum net- tement insuffisant...

Bien sûr, on ne peut abolir la pauvreté ou la faim dans le monde. L'Étiopie s'en est sortie grâce à «We are the World» et l'aide du Canada. Nous tous, qui avons été touché par les médias, avons participé à ce miracle étiopien qui est aujourd'hui sain et sauf de la famine. Il faut suivre le courant du marketing de réseau et adhérer à une meilleure vie, un meilleur espoir dans l’avenir. C’est un choix personnel et une opportunité, tout dépendant du régime politique grâce auquel votre pays donne le pouls à la populace sur place. Attention à tout genre de lavage de cerveau, propagande autant dans plusieurs MLM que certains politiciens idéologiques. Res- tons libres d'agir de la bonne façon, à notre façon, en toute liberté! Écoutons nos «leaders» éclairés. Ils ont pavé la voie. Il ne reste qu'à suivre leurs traces avec le marketing par réseaux.

La personne qui n’a pas (ou plus du tout) de dettes (cartes de crédit, financement, prêt ) est la personne la plus riche qui soit... Elle est libre et elle peut avoir un style de vie acceptable bien à elle. Elle ne rend de compte à personne et a l'esprit tranquille. Elle est moins stressée. Les statistiques nous disent qu'une famille sur six est pauvre et pourtant plus de la moitié de ces gens travaillent. Elle vit le fruit de ses efforts tel la fourmi dans la fable de Lafontaine. L’idéologie d’une société utopique, c’est comme l’histoire du cheval qui se déploie de toutes ses forces pour atteindre le rêve impossible d’attraper la carotte suspendue au bout de son nez et qu’il n’aura jamais. Il va mettre tous ces efforts mais son but est irréalisable. Il aide l’autre à s’enrichir et à se déplacer à une vitesse folle.

MORALE : Celui qui prêche l’idéologie est à dos de cheval. Il présente la carotte. Il ne s’épuise pas. Le cheval (le simple citoyen ) est celui qui se fait manipuler à courir après ce qu’il n’aura jamais. L’idéologiste est donc mort de rire et riche. La solution se trouve entre vos deux oreilles, c'est votre chakra de l' imagination qui s'épanouit par la matière grise de votre cerveau.

Comme le disait Delacroix: «Le plus grand triomphe d'un écrivain, c’est de faire penser ceux qui peuvent penser.»

Avis à la population en général : Les politiques gouvernementales, autant provinciales que fédérales se votent avec la tête non le coeur. Chez l’individu construisons l’avenir après on parlera à l’imparfait. Mon opinion politique est que les gouvernements doivent changer quelque chose dans leur comportement envers l’économie de la masse donc du simple citoyen. Leurs politiques peuvent mener le pays à la faillite ou à la pauvreté accrue comme en Nouvelle-Zélande qui a remonté la pente grâce à 4% de chômage. Les gouvernements prendront bien les déci- sions qui s’imposent pour le bien collectif des individus comme vous et moi.

Partager cet article

Commenter cet article